Vitaliser la messe dominicale

Venez, et vous verrez

Jn 1,39

Privilégier le week-end

L’organisation, la préparation et la célébration des messes du week-end ne représente généralement que 20 % de notre temps. C’est la règle traditionnelle des 80/20. Dans le ministère pastoral, on passe facilement 80 % du temps et des ressources à s’occuper d’un petit nombre de fidèles.

Bien entendu l’Église n’est pas une simple entreprise, elle est un mystère, mais la grâce se développe sur la nature et il y a une vérité essentielle là-dedans. La priorité de toute paroisse et de tout prêtre devrait être de préparer l’eucharistie du dimanche pour qu’elle soit la meilleure expérience possible pour le maximum de fidèles.

L’eucharistie dominicale devrait être un « spectacle » dans le meilleur sens du terme. « spectacle » avec une connotation positive. (Larousse : Ensemble de ce qui se présente au regard, à l’attention, et qui est capable d’éveiller un sentiment). La messe est le sacrifice du Christ, source et sommet de la vie chrétienne. Elle ne devrait pas laisser indifférent car à chaque messe, Jésus donne sa vie pour nous.

Nous ne parlons pas d’un show ou de quelque chose de superficiel ou d’hypocrite. Il faut faire attention à tous les aspects de la célébration dominicale, donner le meilleur au Seigneur pour que les personnes qui entrent dans notre église en ressortent en disant : « waouh ! ».

James Mallon

Messe missionnaire à Solliès-Pont

Image CRTF France 2 Jour du Seigneur

Atelier « Transformer la messe et la rendre plus missionnaire »

Congrès Mission 2018

Rendre sa messe plus missionnaire

Accueil

Musique, louange

Beauté de la liturgie

Homélie