Ice breakers / brises-glace

Jeu de mémorisation des noms

Les participants se positionnent en cercle chacun leur tour, ils se présentent. Ensuite à l’aide d’une balle ou d’une pelote de laine, un premier participant envoie la balle en disant « Bonjour (nom de la personne qui reçoit) et celle-ci répondra « Merci (nom de la personne qui a envoyé). L’objectif étant comme évoqué dans le titre de mémoriser les noms des personnes avec qui nous allons travailler.

Prénom et numéro

Sur le même principe que l’activité précédente, le but est encore une fois de mémoriser les prénoms et de se présenter.

À l’accueil du séminaire, le formateur, ou animateur distribue des badges avec sur le recto le prénom et sur le verso un numéro. Les participants doivent se présenter et discuter avec le plus de personnes possible dans un temps imparti. Avant chaque changement d’interlocuteur(s), les participants se dévoilent leur numéro. À la fin du temps donné, une fiche est distribuée, avec uniquement les numéros des personnes présentes. Le but étant de retrouver le plus de prénoms correspondants possible. Observation et mémoire sont primordiales ici.

Jeu de mémorisation n°2

Reprenant ce principe d’échange à l’aide d’une balle, demandez maintenant aux participants d’en dire un peu plus ou de poser des questions plus prises comme : quel est ton poste ? As-tu des enfants ?Depuis combien de temps travailles-tu ici?… La même question ne pouvant être répétée deux fois à la suite. Bien sûr les participants ont le droit de répondre ou non avec plus au moins de détails ou alors de ne pas répondre du tout à une question qui pourrait leur sembler trop indiscrète. Le formateur, ici, doit veiller au bon déroulement et éviter les débordements.

« L’île déserte »

Si vous aviez la possibilité d’apporter cinq objets sur une île déserte, lesquels choisiriez-vous ?

Par groupe, les participants doivent se mettre d’accord sur cinq objets ou plus, dépendant le nombre de personnes au sein du groupe.

Cette activité permettra une meilleure interaction, mais aussi de découvrir leur valeur et les stratégies qu’ils mettraient en place pour résoudre ce « problème » ou plutôt survivre à cette épreuve. Un coaching style action/réaction si l’on peut dire.

Demandez par la suite à chaque groupe d’exposer ses résultats et de défendre ses choix. Cette partie privilégie l’aisance à l’oral et face à un public. Attention, pour chaque ice breaker incluant de l’oral, ne laisser pas toujours parler les mêmes personnes.

« Speed Dating »

Par petit groupe, et dans un court laps de temps, demandez aux participants d’établir une liste de points communs. À la fin du temps imparti demandez aux participants combien de points communs ont été trouvés et de citer les plus importants. Un esprit de synthèse et de la communication sont demandés.

« Speed Dating 2.0 »

Sur le même schéma, par deux, demandez à l’un des participants de se présenter à l’autre durant quelques minutes. La deuxième personne devra ensuite présenter la personne en quelques phrases à toute la salle de réunion. N’évoquant que les points essentiels.

Cette activité met, encore une fois, en avant l’esprit de synthèse des personnes, leur aisance, mais aussi leur capacité d’écoute.

La toile de mots

Démarrer une séance de brainstorming afin de créer une « liste » de mots sur le sujet de la formation, ou du coaching. Les sujets suivants seront probablement abordés : Objectifs, plan d’action, cibles, gestion…

Écrivez tous les mots cités autour du sujet principal,les reliant à ce mot créant ainsi une toile.

Cette pratique permet de mettre ses idées au clair, c’est un excellent point de départ pour tout futur travail. Elle offre un premier plan, qui sera ensuite retravaillé lors de la réunion.

Le jeu de l’Alphabet

L’objectif est de faire réciter l’alphabet aux participants. Le formateur commence par la lettre A, puis les autres enchaînent au hasard, la difficulté étant qu’aucune lettre ne soit prononcée en même temps par deux personnes. Chacun doit communiquer sans parler et attention à ce que les participants n’optent pas pour la facilité! Vous pouvez cependant pimenter les choses en ajoutant une contrainte. L’alphabet doit être récité par les participants allant du plus jeune au sein de l’entreprise au plus âgé.

Cette activité démontrera l’importance de l’écoute, mais fera aussi ressortir les traits comportementaux de chacun, isolant les personnalités dominantes ou plus extraverties des autres.

Énigme ou casse-tête

En groupe ou en formation complète, une énigme ou un casse-tête est un bon moyen d’échanger de faire réfléchir, nous permettant encore une fois de voir la capacité de résolution des problèmes de vos participants. Les énigmes peuvent être des devinettes comme celle-ci:

Je ne respire jamais, mais j’ai beaucoup de souffle. Ou celle-là: Je suis blanc quand tu m’utilises et je disparais quand tu m’oublies.

Mais elles peuvent être aussi logiques: comment minuter neuf minutes avec un sablier de quatre minutes et une de sept minutes ?

La météo du jour

Afin de mettre tout le monde à l’aise, pensez à introduire votre sujet en gardant en tête que votre objectif est de libérer la parole de chacun. A l’aide du ice-breaker “météo du jour” vos participants vont jouer et seront plus décontractés. Cette activité consiste à demander à vos collaborateurs leur état d’esprit dès l’abord de votre présentation. Cette interaction avec vos participants permet généralement d’installer un climat de confiance qui favorise les échanges ! Cet ice-breaker est un jeu aussi bien adapté pour des petits groupes que de larges audiences.

Vous pouvez l’organiser directement sur Beekast. À l’aide de l’activité Nuage de mots(link to Activité Nuage de mots), demandez à vos participants : “Quelle est votre météo du jour ? (emoji)”. Chacun devra alors répondre à cette question en utilisant des emojis pour que le jeu soit plus drôle. Les emojis les plus utilisés grossiront progressivement en live ! Vous pourrez par la suite exposer et discuter des résultats avec les participants.

L’arbre de l’entreprise

L’arbre est un bon jeu ice-breaker permettant d’introduire un sujet lié à une problématique interne. Afin d’organiser cette activité, il vous suffit de proposer une image d’arbre sur lequel sont installés des personnages, ayant chacun des postures différentes. Vous devez alors attribuer un numéro à chacun des personnages. Il ne vous restera plus qu’à demander à vos participants à qui ils s’identifient le plus ! Si vous avez besoin de visualiser un peu mieux ces propos, voici une image d’arbre d’entreprise. Comme vous pouvez vous en douter, puisque cette activité implique un certain nombre de personnages, elle correspond plutôt à des audiences restreintes.

Vous pouvez utiliser beekast pour organiser cet ice-breaker. Il vous suffit de créer une activité Sondage (link to Activité Sondage) avec image. Vous devez alors créer autant de réponses que de personnages (par exemple, de 1 à 21). Vos participants n’auront plus qu’à voter !

Check-in dans les nuages

Le check-in dans les nuages est un ice-breakertrès facile à mettre en place. Elle vous permet de libérer la parole de chacun en leur proposant de se présenter au travers de leur humeurs. Proposez leur quatre adjectifs : inquiet, en colère, content ou effrayé. Ils devront alors choisir celui qui leur correspond le mieux durant votre introduction.

Sur beekast, vous pouvez utiliser l’activité Nuage de mots pour animer ce jeu ice-breaker. Puis, si la taille du groupe le permet demandez à chacun de donner une courte explication.

Présentation croisée

Cette activité est un très bon moyen de donner la parole à chacun des participants. Afin de mettre en place ce jeu ice-breaker, vous pouvez constituer des binômes (idéalement deux personnes qui ne se connaissent pas) et demandez-leur de se présenter ! Mais ça ne s’arrête pas là, sinon ce serait trop simple. Une fois qu’ils se sont présentés, ils doivent alors présenter leur binôme !

Cette activité permet de challenger la capacité d’écoute des participants tout en leur permettant de faire connaissance. On vous conseille de définir un temps de présentation (par exemple deux minutes et trente secondes) au préalable afin que chacun joue le jeu du ice breaker à fond !

Bull’s Eye

Cet ice-breaker a une particularité, il implique le mouvement. Si vous avez un espace dégagé dans vos locaux, vous permettant de vous lever et de bouger en groupe, essayez donc l’activité “Bull’s Eye” ! Proposez à vos participants plusieurs thématiques et demandez leur à quel point ils sont en accord avec votre proposition (sur une échelle de 1 à 10 par exemple). De votre côté, vous êtes en charge de définir un objet représentant le point central. Ils seront alors amenés à se positionner plus ou moins près de cet objet selon leur degré d’accord !

Cet ice-breaker est un jeu tout à fait adapté à des petits groupes pour lesquelles l’organisation sera beaucoup plus facile que pour des groupes plus importants où il est plus compliqué de faire se déplacer tout le monde.

Laisser un commentaire