Livre « Le miracle de la gratitude », Père Lionel Dalle

Article Aleteia : Mathilde de Robien | 24 octobre 2019

S’exercer à la gratitude avec la règle des 3R

Dans nos comportements adultes, la gratitude n’est pas innée, contrairement aux tout petits enfants qui s’émerveillent de tout et savent remercier sans que cela leur coûte. Comment se laisser à nouveau habiter par la gratitude ? En s’entraînant à revivre des beaux moments selon la règle des 3R préconisée par le père Lionel Dalle.

« La reconnaissance est puissante parce que, de tous les actes, elle est celui qui transforme le plus le fond même de notre cœur. Si la psychologie prouve que la gratitude est à la racine de notre bien-être, la théologie et la philosophie l’expliquent en montrant qu’elle nous touche et nous métamorphose au plus intime de notre être », écrit le père Pascal Ide dans son ouvrage Puissance de la gratitude (Éditions de l’Emmanuel). Mais encore faut-il pratiquer la gratitude au quotidien pour se laisser transformer par elle. C’est justement ce à quoi invite le père Lionel Dalle, prêtre du diocèse de Toulon, à travers ses « parcours gratitude » et son livre fraîchement paru : Le miracle de la gratitude (Éditions de l’Emmanuel). Il y fournit des pistes concrètes et progressives, pour peu à peu se laisser habiter par la gratitude et entrer ainsi dans une nouvelle vie avec Jésus. Mais pratiquer la gratitude demande un peu d’exercice. « À force de vous entraîner, la gratitude prendra corps en vous au point de devenir comme une seconde nature », promet-il.

Les 3R : Reconnaître, Ressentir, Remercier

Reconnaître le bienfait : prenez conscience de la beauté d’un paysage, d’un événement qui s’est bien passé, d’une grâce que Dieu vous a faite… Visualisez le plus précisément possible tous les détails de ce bienfait : quoi ? où ? dans quelles circonstances ? qui était présent ? Cette étape du processus de gratitude fait intervenir l’intelligence (la tête).

Ressentir l’émotion que ce bienfait a suscité en vous. Ce pouvait être de l’émerveillement, de la reconnaissance, de la joie, de la fierté… Ici, c’est votre cœur qui a été touché.

Remercier pour ce bienfait en passant à l’action : remercier les personnes à l’origine du bienfait, donner à son tour, louer le Seigneur… L’acte de remercier est relié à la volonté (la main). Concluons avec humour sur cette juste remarque de Maître Eckhart : « Si tu remerciais Dieu pour toutes les joies qu’il te donne, il ne te resterait plus de temps pour te plaindre. »

Le miracle de la gratitude, Lionel Dalle, Éditions de l’Emmanuel, octobre 2019, 15 euros.

Laisser un commentaire